Comment porter un bébé?

Etre un jeune parent sera votre lot dans quelques jours, quelques mois…C’est la première fois et évidemment vous paniquez. Comment le tenir ? Comment le nourrir ? Comment le calmer ? Comment donner son bain à bébé? Ne vous inquiétez pas vos propres parents eux aussi sont passés par là… Mais contrairement à eux, vous ne sauterez pas sans filet : ce tutoriel vous guide pas à pas au fil des gestes, des soins que vous apporterez à votre enfant durant les premiers mois de sa vie. 

Dès l’instant où votre nourrisson est entré dans votre vie, votre premier réflexe a sans doute été de le prendre dans vos bras pour faire connaissance avec lui. Mais porter son enfant c’est aussi le nourrir, le bercer, le stimuler et le promener, autant de gestes simples et précis à accomplir au quotidien, indispensables à son confort et à son développement psychomoteur.
Au-delà du bien-être qu’il en retire, ces gestes représentent pour votre bébé l’un des premiers modes de communication avec son entourage. C’est ce contact corporel régulier avec ses parents qui lui donne la sécurité nécessaire pour parcourir sereinement le chemin le menant vers l’autonomie ! Apprenez donc les bons gestes à exécuter pour porter votre bébé avec assurance dès les premiers jours et ce, tout au long de son évolution. Vous découvrirez qu’à chaque étape de la vie de votre enfant correspond une série de gestes adaptés pour le porter en toute tranquillité. Ceux-ci s’articulent autour des 3 étapes de sa croissance :

  • jusqu’à 4 mois, votre bébé doit être le plus souvent possible en position allongée du fait de la fragilité de son dos et de son cou. Il est alors essentiel de lui maintenir la tête et le cou bien droit lorsque vous le portez.
  • à partir de 6 mois, il appréciera la position semi-assise qui stimulera son éveil. Il faudra veiller à ne pas le laisser trop longtemps dans cette posture, nuisible à terme au développement de sa colonne vertébrale.
  • à partir de 7 mois, il pourra se tenir bien assis et cherchera à satisfaire sa curiosité grandissante !

L’utilisation d’un porte-bébé dès les premiers mois de la naissance vous rendra la tâche plus aisée pour vaquer à vos occupations. C’est aussi une façon de prolonger cette relation privilégiée qui vous unit à lui. Un petit conseil , plus vous porterez votre enfant dans la journée, mieux il dormira le soir !

Si vous nourrissez votre enfant au biberon
Installez-vous le dos bien calé dans un fauteuil, votre bébé contre vous. Reposez votre bras gauche sur un oreiller, la tête de votre bébé dans le creux de votre coude, ses fesses soutenues par votre main. Placez sa tête dans l’axe du biberon maintenu de façon à ce que le lait s’écoule régulièrement. Veillez à ce que la tétine soit toujours pleine de lait de manière à ce qu’il n’avale pas d’air. Modifiez légèrement et régulièrement la position de votre bébé au creux de votre bras droit pour équilibrer la pression exercée sur son crâne encore fragile les premières semaines de sa vie et pour qu’il ne s’endorme pas en tétant. Attention votre enfant est très sensible et risque de prendre une mauvaise position si vous ne vérifiez pas la température de son biberon (tout comme il est important de contrôler la température du bain de bébé)

Si vous allaitez au sein
Deux positions aussi confortables pour l’enfant que pour vous sont possibles :

  • Asseyez vous au calme. Calez le bébé contre vous en position semi-allongée sur un coussin ou sur votre bras. Tout son corps doit être face à vous, sa bouche à hauteur du mamelon.
  • Allongez vous sur le côté et placez le bébé le long de votre corps, sa tête face au sein.

Vous devrez donner les deux seins à votre enfant à chaque tétée, en commençant par celui par lequel il a fini à la tétée précédente (pour vous en souvenir, placez votre montre au poignet correspondant au côté par lequel il faut commencer). Vous changerez donc de position en cours de tétée.

Prenez votre bébé contre votre épaule. Pour cela, utilisez vos deux mains ! Placez une main sous les fesses du bébé et l’autre derrière sa tête et son cou. Ensuite, ramenez votre bébé vers vous. Son torse et sa tête doivent reposer contre votre buste. Tenez-le fermement. Dans un premier temps, frottez entre ses omoplates ou tapotez légèrement son dos. Si l’effet sonore attendu ne s’est pas produit, recommencez avec un peu plus de fermeté.
Un conseil, veillez à le prendre systématiquement sous les aisselles lorsque vous le soulevez et à ne jamais tirer sur ses petits bras.

Tout comme pour vous, il existe trois positions différentes dans lesquelles coucher un bébé : sur le dos, sur le ventre ou sur le côté. Si la position la plus recommandée par le corps médical est la position « sur le dos » qui limite au maximum les risques d’étouffement pendant le sommeil. Il est important en dehors des plages de sommeil que votre bébé découvre les différentes stations. Sans oublier la position assise dans laquelle vous le mettrez notamment sur son siège de bain.

Comment vous y prendre pour l’allonger ?

Si vous l’allongez sur le dos : 
Placez une main sous sa nuque et l’autre sous ses reins là où se répartit le poids. Puis déposez le en douceur. Prêtez attention à ce qu’il n’incline pas toujours la tête du même côté. Si le cas, aidez le à en changer un plaçant une cale(serviette éponge, peluche…) contre la joue sur laquelle il a tendance à s’appuyer.

Si vous l’allongez sur le ventre : 
Placez une main sous son thorax, sa tête posée sur votre avant bras. Positionnez votre autre main au niveau de son bassin puis posez le délicatement sur le ventre, en veillant à ce que sa tête soit dégagée sur le côté.

Si vous l’allongez sur le côté :
Allongez le sur votre avant bras, la tête bien calée dans le pli de votre coude. De l’autre main, maintenez ses reins. Déposez le dans cette position et calez le au moyen du une serviette éponge ou d’un cale-bébé placé contre son dos. Veillez à ce que ses deux bras soient étendus devant lui. Faites également attention à ne pas toujours l’allonger du même côté.