Comment interpréter le rendement d’un poele à bois ou d’une cheminée ?

Le rendement d’un poele, c’est la chaleur restituée par l’appareil de chauffage dans la pièce où il se trouve. Un rendement à 70% signifie donc que 70% de la chaleur produite par le système de chauffage est évacuée dans la pièce. Donc on comprend tout de suite que plus le rendement du poêle est important, meilleur sera le chauffage dans la pièce.

Car la perte de chaleur, c’est l’inconvénient de beaucoup d’appareils de chauffage, ancien notamment. Une cheminée à foyer ouvert par exemple à un petit rendement. Normal, vu que le feu est à l’air libre, la chaleur produite par combustion des bûches se perd rapidement. L’avantage certain de ce type de cheminée, c’est le joli spectacle de flammes et cette bonne odeur de feu. Mais ça ne chauffe pas une pièce !

C’est pour cela que beaucoup de propriétaire de cheminée à foyer ouvert y mettent un insert pour faire de leur cheminée un véritable moyen de chauffage. Quand on sait qu’en ajoutant un insert on passe d’un rendement de 15% environ à un rendement allant jusqu’à 85%, c’est sûr que cela peut donner envie de moderniser sa cheminée. Surtout avec des températures fraîches comme en ce moment.

Changer un vieux poêle à bois peut aussi s’avérer être une bonne solution pour mieux se chauffer. Même si un poêle à bois ne peut pas chauffer toute une habitation (sauf une petite maison), deux poêles à bois peuvent fournir assez de chaleur pour une maison avec un étage. Grâce à des conduits, la chaleur monte dans les pièces au-dessus. Aussi, faut-il que le rendement du poêle soit optimal.

Pour cela, rien de tel qu’un poêle récent, avec un rendement entre 70 et 85%. Mieux vaut investir dans un poêle à bois de qualité qui restitue un maximum de chaleur que dans un poêle bon marché. Sinon, autant acheter un grille-pain ! Regarder le rendement d’un poele à bois ou d’un autre système de chauffage est donc très important pour savoir si l’on va avoir chaud pendant l’hiver.