Bien choisir sa robe de mariée

Votre rêve a été exaucé ! La date du jour J a été enfin fixée, vous allez bientôt vous Marier ! Vous pouvez maintenant vous pencher sur ce qui vous titillait depuis votre enfance : la robe de mariée que vous allez porter ! Et vous aurez raison d’y penser jour et nuit, car vous n’avez pas le droit à l’erreur. Cette robe doit vous correspondre totalement, et c’est sur elle que tous les yeux seront rivés. Profitez-en ! Pour une fois dans votre vie, vous avez le droit de vous bichonner, de prendre soin de vous. Ce tutoriel vous permettrade choisir LA robe de mariée qui doit vous transformer en princesse, l’espace d’un jour… Comme souvent dans la vie, le choix de votre robe dépendra de deux facteurs clés : l’argent et le temps dont vous disposerez. Si la fourchette de prix est large – de 500 francs pour une robe achetée chez un soldeur jusqu’à quelques centaines de milliers pour une pièce unique d’un grand couturier – le temps dont vous aurez besoin est relativement variable. Si vous n’avez pas d’idée arrêtée sur le modèle de vos rêves, feuilletez des magazines spécialisés. Essayez de sélectionner plusieurs types de modèles, car ce que vous aimez n’est pas obligatoirement ce qui vous mettra le plus en valeur. Définissez ensuite un budget qui définira le genre de magasins que vous visiterez et armez vous de patience.

Même si votre budget est limité, vous avez le choix. La grande diffusion vous propose un large éventail de modèles prêts à être portés après quelques ajustements nécessaires.

Les ateliers de stylistes vous présentent des modèles qui seront refaits sur mesure en fonction de vos désirs et de vos préférences. Vous devrez alors faire au moins 5 essayages. Les couturiers soldent également quelques modèles qui deviennent ainsi abordables. Songez également à louer votre robe qui sera ajustée à votre taille.N’oubliez pas non plus d’inclure dans votre budget tous les accessoires nécessaires : les chaussures, le voile , éventuellement des bijoux.

Préparez-vous bien physiquement

Avant de focaliser toute votre attention sur la robe que vous porterez le jour J, pensez d’abord à vous. Profitez de l’approche de ce jour fatidique pour prendre soin de vous. Eliminez les quelques kilos en trop qui vous dérangent depuis si longtemps, partez quelques jours en vacances si vous en avez l’occasion. Vous aurez bonne mine et l’air en forme !

Prenez-vous en main dès le début. L’idéal serait de commencer à faire un peu d’exercice en même temps que vous prospectez la robe de vos rêves. Il serait dommage de perdre une taille entre deux essayages. Tout serait à refaire !

Planifiez également la longueur de cheveux idéale qui conviendra au chapeau ou au voile que vous avez choisi. Si vous rêvez d’une longue natte parsemée de fleurs, préparez vos cheveux à cette épreuve.

Réfléchissez à ce qui vous va

Ne vous précipitez surtout pas, car de nombreux paramètres sont à prendre en compte pour choisir la robe idéale.
La robe doit d’abord vous correspondre. Le style dépend de votre personnalité. Prenez le temps de vous interroger sur ce que vous aimez vraiment. Si vous n’êtes à l’aise qu’en jean et talons plats, évitez une robe moulante au décolleté plongeant. Soyez objective, et tentez de mettre en valeur vos atouts et si possible de camoufler vos petits défauts.

Si vous êtes grande et mince, vous pouvez a peu près tout vous permettre. Optez cependant pour une robe fourreau qui soulignera parfaitement votre silhouette longiligne. Une seule exception : votre mari est plutôt petit et enrobé. Dans ce cas, il vaut mieux choisir alors une robe corset (si vous avez une poitrine avantageuse) ou une robe crinoline qui comblera les admiratrices de Sissi.

Si vous êtes plutôt forte, évitez absolument les fourreaux. Préférez les robes Empire qui souligneront votre poitrine et cacheront élégamment vos formes.

Si vous êtes de petite taille, ne portez pas de corset ou de faux-cul (robe qui souligne, comme son nom l’indique l’assise féminine) : ils vous tasseront. Choisissez une crinoline qui allongera votre silhouette.

Si vous êtes petite et forte, vous n’avez pas vraiment le choix. Jouez la simplicité en optant pour une robe droite qui mettra en valeur vos atouts : un décolleté, un dos nu…

Prenez en compte le lieu et le style de votre mariage

Le choix de votre robe dépendra largement du lieu dans lequel vous allez vous unir. Evitez donc par exemple une robe compliquée, ornée d’une longue traîne si vous vous mariez à la campagne, le pire pourrait arriver.

Si vous organisez un petit mariage entre amis, ou dans un cercle restreint, optez pour une tenue sobre, vous risqueriez sinon d’être très mal à l’aise. Le but est de passer un bon moment non ?

La saison du mariage est également un paramètre important à prendre en compte : si vous convolez en décembre, évitez de porter un décolleté : la grippe que vous risquez d’attraper ternirait fortement votre voyage de noces. Pensez alors à assortir votre robe d’un boléro ou d’une étole.

Votre robe doit également correspondre au genre de la cérémonie que vous préparez. Il est donc essentiel de déterminer le style de la fête avant de choisir la robe. Enfin, c’est un détail à ne pas oublier : essayer d’être en harmonie avec le marié ! Même si certaines préféreront garder le secret de leur robe jusqu’au dernier moment, avertissez quand même votre élu si vous avez opté pour une robe multicolore à paillettes.

Pensez aux accessoires

Les accessoires personnaliseront votre robe. Il faudra penser à les acquérir en même temps que la robe. Il sera en effet difficile de trouver une paire d’escarpins blancs en plein hiver.

Les chaussures : Ayez toujours avec vous un morceau du tissu dans lequel est confectionné votre robe pour éviter les impairs ou les fautes de goût. En règle générale, attendez d’avoir choisi votre robe pour acheter vos chaussures.

La coiffe : Là encore, tenez compte du style de votre robe et de la forme de votre visage. Si vous souhaitez porter un chapeau, faites attention. Un chapeau trop grand par exemple risque de cacher votre visage, or le but est quand même de se faire voir ! Il ne doit pas non plus être étriqué, il pourrait alors laisser des marques sur votre front ou provoquer une migraine malvenue. Votre coiffure doit également survivre à l’épreuve du chapeau, pensez que vous ne le porterez pas pendant toute la cérémonie. Vous pouvez également opter pour des décorations plus discrètes, comme des fleurs piquées dans les cheveux ou des barrettes du même tissu que votre robe.

Les gants : certaines aiment, d’autres non. Sachez que la mariée chapeautée se doit d’être gantée. Le gant se porte court si les manches de la robe sont longues et montants avec une robe bustier. Pensez à les enlever pour l’échange des alliances.

Les dessous : faîtes vous plaisir ! Une si belle robe mérite de très beaux dessous. Si vous respectez la tradition, vous abandonnerez vos collants de tous les jours et porterez, pour la première fois peut-être, des bas et si vous osez… des jarretières.

Conclusion

Rien n’est trop beau pour se marier. Pour profiter au maximum de jour tant attendu, préparez à l’avance tous les éléments qui feront de vous la plus belle. Vous ne regretterez pas les efforts et l’énergie que vous aurez consacrer. Car après tout, même si tout cela s’évanouira en un jour, la photo de votre union restera à jamais exposée dans votre salon et chez toutes vos tantes et cousins. Alors faites vraiment en sorte de bien choisir votre robe…